Accueil > Événements > Conférences > Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (RIO de (...)

1992

Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (RIO de JANEIRO)

Sommet de la Terre de Rio

Article créé le 30 août 2011, dernière mise à jour 22 mars 2014


Voir en ligne : Fiche signalétique de l’ONU

Le deuxième sommet de la terre à RIO de Janeiro a marqué l’intégration des concepts d’environnement   et de développement  , la reconnaissance institutionnelle et internationale des questions formulées déjà à Stockholm en 1972 lors du premier sommet de la terre : « les êtres humains ont le droit de mener une vie saine et productive en harmonie avec la nature ».

Le Sommet de la Terre de Rio a fourni les bases de la mise en œuvre du développement durable  . Les documents issus de cette conférence sont :

- Deux grandes conventions (signées par la plupart des Etats représentés à Rio) :

La Convention cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques

La Convention sur la diversité biologique

- Deux déclarations :

La Déclaration de Rio sur l’environnement (27 principes)

Les Principes cadres pour la gestion, la conservation et le développement durable de tous les types de forêts

- L’Agenda 21 (ou programme Action 21), schéma directeur et plan d’action pour l’environnement   et le développement   au 21ème siècle, composé de 40 directives. Ce programme est actuellement l’instrument non contraignant le plus important et le plus influent dans le domaine du développement durable  , en termes de progrès social, économique et environnemental aux échelles tant locales, régionales, que nationales.

La Conférence des Nations Unies sur l’Environnement   et le Développement   a également été à l’origine de la création de la Commission du développement durable (CDD), organe principal de mise en œuvre des recommandations d’Action 21, ainsi que de la signature d’un accord en vue d’une convention mondiale pour la lutte contre la désertification.

Earth Summit+5 :

5 ans plus tard, l’Assemblée générale organise une session spéciale (UNGASS-19) à New York du 23 au 27 juin 1997, qui fait suite à la 5ème session de la commission sur le développement durable. Ce Earth Summit+5 vise à faire le point sur la mise en œuvre des décisions prises à Rio, en particulier celles qui concernent l’agenda 21 et à consolider l’engagement des États.
Car le constat est triple : celui de la confirmation que les promesses des gouvernements ne sont pas tenues, que la mise en œuvre d’un développement durable   reste problématique et que la planète continue à se dégrader.
A l’issue de ce sommet, un rapport (sous forme de résolution) relatif à la mise en œuvre de l’Agenda 21 été adopté.